Vine : 6 secs pour 9 mm

Depuis son rachat à prix d’or par Twitter en octobre 2012, Vine est devenu la nouvelle attraction dans l’univers des réseaux sociaux. Cette application de vidéo-micro-blogging qui propose de créer des vidéos de 6 secondes au maximum est devenue incontournable pour les fanboys de la marque à la pomme, initialement support unique de Vine.

Plus court et moins contraignant qu’une vidéo You Tube, le Vine est un format très pratique pour exprimer la créativité des digital natives. Très vite, leurs fantasmes d’exhibitionnisme de et de célébrité online prenaient corps avec moultes chats et histoires de cœur.

Mais pas que. Vine est ainsi devenu un réseau à part entière et non plus une extension de Twitter. Il se révèle aujourd’hui un outil pour le journalisme citoyen. C’est sur ce réseau que les premières images de l’attentat de Boston ont été publiées : son auteur filmait l’arrivée sur sa TV avant de diffuser la vidéo sur cette application.
Pour un artiste ou une marque, Vine est l’opportunité de renseigner, divertir, cultiver, aider son « public » dans un temps médiatique saturé. Vine crée de la proximité et de l’intimité par l’image animée. C’est un message susurré à l’oreille du spectateur. Ce n’est plus du story-telling, c’est du story-whispering.

C’est une nouvelle manière de teaser pour la pub comme pour le cinéma : Toyota a été la première marque à communiquer sur le réseau : https://vine.co/v/bJJabDT9eZU, ont suivi McDonald’s : https://vine.co/v/bnBLqVBg6Kv et Taco Bell https://vine.co/v/bvlaYggdIiU. La marque Lego associée à la FNAC et Playmobil ont créé Les P’tits Réals : http://fnacfamilyvine.tumblr.com/ des films Vine réalisés par des enfants en stop motion.
Wolverine a été, lui, le premier film à voir sa Bande-annonce diffusée sur Vine : https://vine.co/v/bDExaiMjJ1F. Boulet, le dessinateur ultra doué a rapidement proposé des animations de ses dessins sur son compte : http://seenive.com/u/923093981225689088.

L’acteur américain Adam Goldberg est devenu la star de ce réseau avec sa websérie dédiée. Les Daft Punk l’ont utilisé pour faire la promotion de Get Lucky : https://vine.co/v/bFQx23mmUBp. Les maisons de Jeux vidéos y dévoilent des images de leurs prochains hits : https://vine.co/v/bFldAQgTIr6. Les marques de bricolage par exemple, utilisent Vine pour aider au DIY et dévoiler de petits « trucs » : https://vine.co/v/bU61aqq2YOp.

Vine est donc un excellent support pour générer et faire générer facilement du contenu de la part de sa communauté. De provoquer une participation massive lors de jeux-concours comme pour le jeu la Redoute Les Petites Histoires : https://vine.co/v/bdpuxz2wqBZ. C’est tellement simple de participer et de poster, on attrape son téléphone, on filme, on monte et voilà !

Vine deviendra-t-’il le Tumbler de 2014 ou tombera t’il dans l’oubli et la marginalisation totale comme nombre de nouveaux médias sociaux déjà morts (vous souvenez vous de Myspace,ou de Second life) ? C’est aux marques et aux agences de jouer et de l’utiliser de façon innovante, subtile et intrigante pour en faire un vecteur intelligent de notoriété et d’influence.

Article écrit pour l’agence de communication LLC (Little Less Conversation)

2 894 Comments

  1. 425MXV jjmftufqjvyw, [url=http://fzxmuokrtbbe.com/]fzxmuokrtbbe[/url], [link=http://ytnnciorftlw.com/]ytnnciorftlw[/link], http://aknirsdaaehz.com/